Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

04/11/2017 - An Anaon : Le monde parallèle breton de l’au-delà

La conception de l’au-delà des Bretons qu’on appelle Anaon est unique en Europe. Les morts et les vivants ne sont pas séparés ; ils vivent dans deux sociétés voisines qui s’interpénètrent à des moments précis de l’année. A l’origine, Gouel an Anaon (la fête des morts) est une fête celtique pour honorer les défunts, c’est devenu […]

Lire la suite...

04/11/2018 - 1915 : Joseph Le Bras, écrivain, mort au champ d’honneur

Né à Saint-Sauveur, Joseph Le Bras a l’honneur d’être cité au Panthéon parmi les 560 écrivains français tués pendant la grande guerre. Le journal Kroaz ar Vretoned    (La Croix des Bretons)  nous donne les circonstances de sa mort près de Bar-le-Duc : Edo er fozioù pa voe gloazet da vintin an eizh a wengolo, hogen a-boan […]

Lire la suite...

15/07/2018 - Brezhoneg an hañv (Le breton de l’été) : Gouelioù ha festoù

Ce week-end commence l’été des grands festivals en Bretagne avec le Kann al loar  (Clair de lune) à Landerneau et le Gouel ar vroderezed(Festival des brodeuses) à Pont l’Abbé. Dans le florilège des affiches sur nos murs vous relèverez certainement le mot Gouelqui signifie fête en breton.  L’origine est religieuse : Gouel Pask, Gouel Nedeleg, Gouel […]

Lire la suite...

18/03/2018 - 1622 : Le Stabat Mater breton

Composé en latin au XIIIème siècle, le Stabat Mater Dolorosa (Debout Mère douloureuse) est un des chants les plus célèbres de la liturgie religieuse. Soutenu par le Pape Boniface IX, il se répandit rapidement dans la chrétienté : Pab Bonifas en deus aotreet seizh bloaz a bardon da neb a lavaro Stabat Mater dolorosa ouzh pridiri […]

Lire la suite...

11/02/2018 - Les gras bretons : meurlarjez – an ened

Le Carême imposait 40 jours de jeûne. D’où la tradition de faire trois jours de gras avant cette période ou l’on ne mangeait pas de viandes. La traduction en breton est meurlarjez ; ce mot vient de meurzh al lard ( le mardi du lard) qui était le paroxisme de la fête des gras qui commençait […]

Lire la suite...