Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

22/07/2018 - Brezhoneg an hañv- le breton de l’été : ar pardonioù (Les pardons)

Sur les 6000 chapelles en Bretagne, on compte aujourd’hui environ 1200 pardons actifs. Cette tradition religieuse est née de la pratique des indulgences en contrepartie d’un acte de piété. Cette pratique fut dévoyée au XV ème siècle par certains papes : Ar pab Sixt IV a roas kant devezh pardon da c’hounit da gement hini a […]

Lire la suite...

25/11/2018 - 1918 : An Arsav-Brezel, (L’armistice)

1562 jours de guerre !,  rappelle le Courrier du Finistère le 16 Novembre 1918. Le chroniqueur Corentin Le Nours s’exclame : Bennozh d’hor soudarded ha d’ho mistri ! Ha bennozh da Zoue ! Echu an drailh ! Setu savet heol ar justis ha deiz ar peoc’h ne zaleo ket da c’houlaouiñ.(Merci à nos soldats et à leurs officiers ! Merci à […]

Lire la suite...

18/03/2018 - 1622 : Le Stabat Mater breton

Composé en latin au XIIIème siècle, le Stabat Mater Dolorosa (Debout Mère douloureuse) est un des chants les plus célèbres de la liturgie religieuse. Soutenu par le Pape Boniface IX, il se répandit rapidement dans la chrétienté : Pab Bonifas en deus aotreet seizh bloaz a bardon da neb a lavaro Stabat Mater dolorosa ouzh pridiri […]

Lire la suite...

10/12/2017 - 2017 Spered Kerne : l’humour cornouaillais de Yann Guillamot

Tous les bretonnants de souche se souviennent des sketches de Pierre-Jakez Hélias sur Radio Kimerc’h. La veine des koñchennoù n’est pas éteinte et vient d’être brillamment illustré par Straed ar sec’hedien (La rue des soiffards), un recueil d’histoires drôles de Basse Cornouaille signé Yann Gwilhamot. L’auteur nous prévient Anavezet eo tud Kernev-Izel evel tud diflapes, […]

Lire la suite...

18/11/2017 - 1505 Le premier cantique breton connu est dédié à Anne de Bretagne

Les souverains bretons avaient coutume de venir prier au pardon du Folgoët, l’un des plus célèbres du duché. Anne de Bretagne ne déroge pas à la tradition ducale. A l’âge de 28 ans, elle règne sur la Bretagne mais elle est aussi reine du royaume de France. Le 19 Août 1505 elle est accueillie dans […]

Lire la suite...