Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

1505 Le premier cantique breton connu est dédié à Anne de Bretagne

Les souverains bretons avaient coutume de venir prier au pardon du Folgoët, l’un des plus célèbres du duché. Anne de Bretagne ne déroge pas à la tradition ducale. A l’âge de 28 ans, elle règne sur la Bretagne mais elle est aussi reine du royaume de France. Le 19 Août 1505 elle est accueillie dans la basilique du Folgoët par le Veni Creator réservé aux grands dignitaires. Mais, surprise, l’hymne séculaire composé en latin au IXème siècle est ici chanté en deux langues : Veni, creator Spiritus,/Mentes tuorum visita, Deuit spered krouer ken glan, E eneoù gwan ho pugale. (Venez Esprit créateur si pur, Dans les âmes fragiles de vos enfants…)
La suite A lire dans Dimanche Ouest-France du 19 novembre 2017

Pennad orin / Texte original

VENI CREATOR an Ytroun Anna,
e latin-brezounec

Veni Creator spiritus
Mentes tuorum visita

Deryt speret croeer quen glan
E eneffou guan ho pugale

Quis diceris payclito
Altissimi donem dei

Ar gonforter ny ho quervel
Donaezon doé en neffou

Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritualis patris unctio

Mammen beff, tan ac carantez
Ha sacradurez spirituel

Tu septiformis munere
Digitus paternae dexterae

Huy sperett ar seiz donaezon
Huy a zo bys dehou an tat

Tu rite promissum patris
Sermone ditans guttura

Promecza guyr an tad hep mar
Huy a lac helavar hon teaud

Ora pro Anna Regina
Et de Britonum dussica

Pidomp (e)vyt Anna Roanez
Ha ducgez vat ar Vretonet

Salve protector patriae
Anna micantem nomine

Ni hoz salut, myrer hon glen
Anna, bizuicquen, mellezour

Rorate, caeli, désuper
In gratiae pro Brittania

O neffou, scuylet oz clyzenn
E graczou puyll war bro Breytz

Laudate et jubitate
Gloria tibi trinitas

Meuleudy, leuenez, dudi
D'an Drinded gloar a letani

Cenpenet gant Yvo Guervoyec
Enn enor dan Ytroun An(na)
Hon dugez rouanez o pardony er Follcoet

Troidigezh / Traduction

Veni Creator de Madame Anne
en latin-breton

XX
XX

Venez esprit créateur si pur
Dans les âmes faibles de vos enfants

XX
XX

On vous appelle notre consolateur
Don de Dieu dans les cieux

XX
XX

Source vive, feu et amour
Et consécration spirituelle

XX
XX

Vous esprit des sept dons
Vous êtes le doigt droit de Dieu.

XX
XX

Vrai promesse du père sans aucun doute
Vous rendez notre langue diserte

XX
XX

Prions pour Anne Reine
Et bonne duchesse des Bretons

XX
XX

Nous vous saluons gardienne de notre pays,
Anna à jamais miroir

XX
XX

O cieux, versez votre rosée
En grâces abondantes sur le pays de Bretagne

XX
XX

Louange, joie agrément
A la Trinité, Gloire et joie

Arrangé pat Yves Kervoyec
En l'honneur de Madame Anne
Notre duchesse reine en pélerinage
Au Folgoët.

 

Gouzout Muloc'h / Pour aller plus loin

Ernault (Emile) Une poésie officielle en moyen breton, in Revue de Bretagne et de Vendée, Octobre 1912, P.185

Le Menn (Gwenole), Un "Veni Creator" latin-breton dédié à Anne de Bretagne en 1505, in Etudes celtiques, 1979, P. 223-232

Le Menn (Gwennole), Les premiers cantiques bretons, in Chrétienté de Basse-Bretagne et d'ailleurs, Société Archéologique du Finistère, 1998.

Ar Gedour : https://www.argedour.bzh/veni-creator-la-version-chantee-pour-anne-de-bretagne-5262148/