Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

2017 Spered Kerne : l’humour cornouaillais de Yann Guillamot

Tous les bretonnants de souche se souviennent des sketches de Pierre-Jakez Hélias sur Radio Kimerc’h. La veine des koñchennoù n’est pas éteinte et vient d’être brillamment illustré par Straed ar sec’hedien (La rue des soiffards), un recueil d’histoires drôles de Basse Cornouaille signé Yann Gwilhamot. L’auteur nous prévient Anavezet eo tud Kernev-Izel evel tud diflapes, tud hag a savar lijer, tud hag a breg war gan, o lakaat ar vogalennoù lirzhin, mav, sklintin, drev, ha chichant. ( Les Bas Cornouaillais sont connus pour être bavards, à la parole légère, à l’intonation chantante avec une gamme de voyelles joyeuses, allègres, éclatantes, gaies, affables.) C’est tambour battant qu’il nous conte les aventures de personnages haut en couleur. Ainsi, Celestine ne comprend rien au Foot-ball : Ar park a oa ur pezh park, plaen hag e-barzh pep penn aze e oa ur c’hached bihan gant grilhaj… dres e-giz pardon Treminou evit lakaat loened gouez.

– An dra-se zo vit ar « Goal » !
– Petra ! De Gaulle ! Me sonje din lâr hennezh ne deue ket mui e-kreiz an dud anezhañ !
( Le champ était bien beau ma foi, et à chaque bout une cage avec du grillage.. tout comme au pardon de Treminou pour mettre les bêtes sauvages. On me dit c’est pour mettre le « Goal » ! Quoi, De Gaulle, mais je croyais qu’il n’allait plus parmi les gens !

On se régale des surnoms des hommes politiques à la sauce bretonne, Si Fañch Mit (François Mitterrand) c’était gentil, son prédécesseur (Giscard D’estaing) fut affublé d’un diskar chistr treñk ( Avale du cidre aigre), avant lui Pompidou fut brocardé en pomp e doull (pompe son trou) et De Gaulle en Charre leue d’e gaol (envoie le veau à paitre !).

Les tribus locales s’affublaient également de surnoms : les Quimpérois étaient des poch kerc’h (Sacs d’avoine), les Fouesnantais les Mallozhed parce qu’ils juraient par des mallozh Toue (Malheur à Dieu) retentissants tandis que les Bigoudens étaient surnommés Dran Doue (nom de Dieu). Ceux-ci ont nourris un florilège d’histoire sur leur pingrerie supposée : Peseurt diferez a zo etre ur bigouter hag ur yuzev hag o defe kollet o blev, aet d’ober pennoù disto ? – Ar Yuzev a bren ur perukenn, ha padal ar bigouter a werzh e grib ! Quelle différence y a t’il entre un bigouden et un juif qui ont perdu leurs cheveux et se retrouve chauves ? – le Juif achète une perruque et le Bigouden vend son peigne !

Cerise sur le kouign-amann, l’éditeur Al Liamm (Le Lien) propose aussi un cd. L’occasion d’entendre du brezhoneg yac’h, (breton pur jus) et d’être guidé dans la lecture du breton écrit qui renferme comme on sait beaucoup de trésors.

Pennad orin / Texte original

Troiad berr Yannig ar goukoug

Koukoug ma labousig
Kont deomp 'ta da droiadig !

E miz Ebrel
E tiraoulian ma sutell !

E miz Mae,
E kanan noz ha deiz !

E miz Mezheven
E ya an ton war c'horren !

E miz Gouhere,
E tinijan d'ar gêr !

Hag e miz Eost,
Liv ebet ken eus va lost !

Troidigezh / Traduction

Le petit tour de Yannig le coucou

Coucou, mon petit oiseau,
Raconte nous donc ton petit tour !

Au mois d'avril,
Je désenroue mon sifflet !

Au mois de mai,
Je chante nuit et jour !

Au mois de juin
Mon chant monte d'un ton !

Au mois de juillet,
Je m'envole vers chez moi !

Au mois d'août
On ne voit plus la couleur de ma queue !

Gouzout Muloc'h / Pour aller plus loin

Brezhoneg :

Guillamot (Yann), Straed ar sec'hedien, Emb. Al Liamm, 2017
https://www.brezhoneg.org/fr/livres/straed-ar-sec-hedien

Bijer (Yann), Koñchennoù ar gouelan masklet, Emb Emgleo Breiz, T.1 2004 / T.2 2006

Skragn (Jañ-Mari), Konchennoù ha huñvreoù, Emgleo Breiz, 2010

Bilingue :

Rouz (Lanig), Koñchennoù, (Bilingue), Ed. Arkae, 2007 http://www.arkae.fr/index.php/les-cahiers-arkae/konchennou-histoires-vecues-de-mon-enfance

Bodere, Corre, Durand , Les Konchennou de Fri Furch (chroniques bigoudenes), Ed. Le Telegramme, 2006