Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

21/07/2019 - Brezhoneg an hañv / florilège breton de l’été : Youenn Drezen

Lire la suite...

14/07/2019 - Châteaux de sable contre marée montante à Locquirec par Fañch al Lae

Né à Locquirec en 1859, Fañch al Lae, bénéficia de l’ascenceur social de l’école Laïque pour devenir professeur de lettres à Pontivy.  Il écrit son oeuvre maitresse, le roman Bilzig en 1923-1924. Il y raconte son enfance de coureur de grèves. Il fut maire de Locquirec de 1925 à 1935.

Lire la suite...

07/07/2019 - 1910 : Pêche à Pied à Damgan (56) par Roperzh er Mason

Roperzh er Mason (Robert le Masson), capitaine de vaisseau dans la Royale, né à Lorient en 1900 raconte dans son roman d’amour Evit ket ha Netra (Pour moins que rien) publié en 1951, son enfance heureuse à Damgan sur la côte sud-est du Morbihan

Lire la suite...

30/06/2019 - Brezhoneg an hañv/ Le breton de l’été : dictons, légendes et croyances du bord de mer

C’est l’été, nous irons chercher nos trésors au bord de la mer. Et pour commencer cette série estivale, un clin d’œil à mon voisin chroniqueur Daniel Giraudon qui a signé avec Yann Riou un superbe ouvrage : Coquillages et crustacéschez Yoran Embanner. La richissime tradition populaire en breton comme en gallo fait notre bonheur à toutes […]

Lire la suite...

23/06/2019 - 1624 : Un chant d’amour dans le registre paroissial de Lignol

Les généalogistes le savent bien, les registres paroissiaux de l’ancien régime révèlent bien des trésors. Les naissances, mariages et décès étaient notés en latin, puis en français. Au hasard des recherches on peut trouver des documents racontant un épisode de la vie de la paroisse. Les notations en breton sont exceptionnelles. La trouvaille d’un chant […]

Lire la suite...

16/06/2019 - 1814 : Le testament de Louis XVI publié en breton

A peine Louis XVIII réinstallé sur le trône de France, l’évêque de Quimper décide de célébrer en sa cathédrale un service solennel en l’honneur de Louis XVI guillotiné pendant la Révolution. Il publie dans le très officiel Journal administratif dudépartementdu Finistèrele testament de Louis XVI en français et en breton : Me Loiez c’hwezekved, Roue a […]

Lire la suite...

09/06/2019 - 1893 : Al langaj chon : l’argot breton de Pont l’Abbé

Dans un ouvrage consacré aux Bigoudens, Gabriel Puig de Ritalongi nous dévoile en 1894 l’existence d’un argot bigouden.« Pour converser plus à leur aise, les tailleurs, les maçons de Pont l’Abbé, ont composé un argot dans le breton du pays ». Ces deux corporations qui travaillaient sur des chantiers extérieurs ont éprouvé le besoin d’avoir un langage […]

Lire la suite...

02/06/2019 - 1974-2019 / Gouel broadel ar brezhoneg : la vitrine de la langue bretonne

La première fête de la langue bretonne, Gouel ar Brezhoneg, s’est tenue à Guingamp il y a 45 ans. Celle de 2019 se déroule le week-end prochain à Langonnet. Ce rendez-vous rituel de la planète brittophone avait été initié par les trois organisations les plus actives dans les années 1970 Skol an emsav (L’école du […]

Lire la suite...

26/05/2019 - 1250 : Les racines galloises de la complainte de skolan

Ma zo ur werz a oa tost da galon Yann-Fañch Kemener eo Gwerz Skolan (S’il y a une complainte qu’aimait particulièrement Y-F Kemener c’est bien celle de Skolan) écrit Herve Bihan dans le dernier numéro de la revue de linguistique ‘Hor Yezh (Notre langue). En guise d’hommage au chanteur il nous donne plusieurs versions de la […]

Lire la suite...

19/05/2019 - 1828 : Mil nozvezh hag unan / Les mille et une nuits traduit en breton

Dans les années 1820 la fièvre orientaliste enflamme les romantiques français. Delacroix peint avec force le conflit entre Grecs et Turcs et on republie en huit volumes Les Mille et une Nuits traduit par Antoine Galland. Ces contes, chefs d’œuvres de la littérature arabe séduisent un jeune celtisant léonard, Yves Louis Combeau qui entreprend la […]

Lire la suite...