Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

15/09/2019 - 1968 : Le premier panneau bilingue breton est posé à Ploveilh (Plomelin)

Plomelin est sans doute la première commune bretonne à avoir apposé son nom breton Ploveilhà côté de son nom officiel en français. C’était en 1968 grâce au maire Robert Omnès militant de Kendalc’h(continuité). C’est la vague celtique des années 70 qui a déclenché la revendication d’un bilinguisme routier. Le slogan gallois est Popeth yn Gymraeg(Tout […]

Lire la suite...

08/09/2019 - 1984 : Martial Ménard publie le premier dictionnaire breton pour les enfants

Au début des années 80, les classes bilingues se multiplient en Bretagne. Le besoin de matériaux pédagogiques mais aussi de livres pour enfants se fait cruellement sentir. Fort de son expérience d’enseignant, Martial Ménard relève le défi et crée une maison d’édition spécialement dédiée à la jeunesse. Le premier livre, avec la complicité des instituteurs […]

Lire la suite...

01/09/2019 - 1859 : Le préfet utilise le breton pour combattre la maladie du Plomb

Dès 1805, les autorités cherchent à lutter contre le saturnisme plus connu sous le terme « maladie du plomb » (kleñved ar plom). Celui-ci est utilisé massivement pour émailler les poteries : émail se dit d’ailleurs plomeisen breton. Les dangers de ce métal sont connus : degas a ra a bep seurt kleñvedoù (ar saturnegezh da skouer),  ha gallout […]

Lire la suite...

25/08/2019 - 2019 : Le drame des réfugiés dans la poésie bretonne

Quelle bonne idée ! Pour la première fois un florilège des poètes des langues de France est mis en lumière dans une anthologie bilingue. Dix plumes bretonnes rentrent en résonnance avec leurs homologues alsaciennes, basques, catalanes, corses et occitanes. « Toute langue non conforme à la langue dominante est une terre de liberté » écrit le préfacier J.P. […]

Lire la suite...

18/08/2019 - Lennvor Brest / la rade de Brest par Roparz Hemon

En 1974, le Brestois Roparz Hemon signe un roman Nenn Jani, (Tante Jeanne), ou il évoque l’univers de son enfance avant la Grande Guerre, dans la ville du ponant.

Lire la suite...

11/08/2019 - Me zo ganet e-kreiz ar mor – Je suis né au mileu de la mer par Y.B. Calloc’h

Yann Ber Calloc’h, enfant de Groix, né au milieu de la mer, a écrit le texte d’un des tube les plus connus de la planète bretonne.

Lire la suite...

04/08/2019 - Enez Vriad : rouantelezh ar vein / L’île de Bréhat royaume des pierres par P.J. Helias

En 1957, Pierre-Jakez Hélias publie plusieurs recueil de nouvelles en breton sur le thèmes des contes et légendes (Mojennoù Breizh). Le premier tome concerne la mer avec des thèmes aussi mystérieux que les fées, les revenants, les paradis et les enfers maritimes. Il traite dans ce passage des fées tout en rapportant d’authentiques légendes de […]

Lire la suite...

28/07/2019 - Sauvetage amoureux en golfe du Morbihan par Youenn Drezen

Youenn Drezen publie une longue nouvelle en 1932 dans le périodique Gwalarn ou pour la première fois dans la littérature bretonne l’écrivain raconte les émois amoureux de deux jeunes gens. AN DOUR EN-DRO D’AN INIZI (L’eau autour des îles) Ur c’hizeller yaouank a gej ouzh ur bennhêrez pinvidik eus ar Mor Bihan. Kavout a reer […]

Lire la suite...

26/07/2019 - Bain de minuit en rade de Brest par Nicolas Fort

Bain de minuit en rade de Brest par Nicolas Fort de la  nouvelle génération des écrivains bretonnants. Son recueil de nouvelles Yaouankizoù (Jeunes gens) est centré sur la jeunesse d’aujourd’hui. Il a été publié à compte d’auteur en 2017.

Lire la suite...

14/07/2019 - Châteaux de sable contre marée montante à Locquirec par Fañch al Lae

Né à Locquirec en 1859, Fañch al Lae, bénéficia de l’ascenceur social de l’école Laïque pour devenir professeur de lettres à Pontivy.  Il écrit son oeuvre maitresse, le roman Bilzig en 1923-1924. Il y raconte son enfance de coureur de grèves. Il fut maire de Locquirec de 1925 à 1935.

Lire la suite...