Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

10/01/2020 - 1834 : Le grand médecin Claude Bernard écrit une tragédie sur « Arthur de Bretagne »

Né dans le Beaujolais, le célèbre fondateur de la médecine expérimentale, se voyait auteur de théâtre. Il écrivit un drame en cinq actes « Arthur de Bretagne » qui fut traduit en breton par un autre médecin Jean-Marie Le Goff et publié sous le titre Arzhur Breizh en 1949. Cette oeuvre de jeunesse, inspiré d’un drame de […]

Lire la suite...

05/01/2020 - 1905 : Polémique à Carhaix : les femmes peuvent elles faire du théâtre ?

Le 8 janvier 1905, Paotred Pleiber (les gars de Pleyber-Christ) jouent une pièce de théâtre sur le marquis de Pontcallec. Le rôle d’Enora, seule femme de la tragédie est joué par un homme. Cela fait réagir l’auteur François Jaffrennou qui décide de créer une troupe mixte à Carhaix : Ni a oa hardioc’h evit Leoniz. […]

Lire la suite...

29/12/2019 - Les animaux se parlent en breton la nuit de Noël

C’est une tradition bien ancrée un peu partout en Europe. Lors de la nuit de Noël, les animaux restent éveillés et se parlent entre eux.  N’eus nemet mab an den hag an touseg a gousk noz Nedeleg (Il n’y a que l’homme et le crapaud qui dorment la nuit de Noël) dit un proverbe trégorrois. […]

Lire la suite...

22/12/2019 - 1976 : Quand Asterix devient Asteriks

Les 60 ans d’Astérix ont marqué l’année 2019. Uderzo et Goscinny ont placé le village d’irréductibles Gaulois en Armorique et plus particulièrement dans les Côtes d’Armor. Si pour des raisons de marketing, les traducteurs des éditions Preder ont gardé les noms d’Asteriks, Obeliks, Panoramiks (le X n’existe pas dans l’alphabet breton), ils se sont bien […]

Lire la suite...

15/12/2019 - 1999 : 20 ans de KEROFIS la banque de données des noms de lieux bretons

L’Office public de la langue bretonne (Ofis publik ar brezhoneg) a 20 ans. Cet établissement public fait un travail considérable pour la promotion et le développement de la langue bretonne. Une des actions les plus visibles dans le paysage est celle de la signalisation routière (panellerezh). Les élus peuvent y trouver l’appui et tous les […]

Lire la suite...

08/12/2019 - 1946 : Milc’hwid ar serr-noz (Le mauvis de proche-nuit) de Maodez Glandour

Plus beau texte breton du XXème siècle, poète de haute volée, uhel ha founnus e Awen (fécond et inspiré), on ne tarit pas d’éloges sur la poésie de Maodez Glandour.  Suivons le mauvis, oiseau du crépuscule : Sed an eur espar ma stok an douar ouzh an neñv, Ma santer en anat, Ez eus Aeled o […]

Lire la suite...

01/12/2019 - 2019 : Ar chupennoù melen (les gilets jaunes) entrent en littérature

Le texte s’intitule kroashent-tro (le rond point) et ouvre le chapitre « danevelloù » (nouvelles) du magazine littéraire Al Liamm (Le Lien). Kristian Braz nous livre un texte sur le mouvement des gilets jaunes avec une justesse de ton qui fait honneur à la langue bretonne. Son personnage central c’est Jean Martin, retraité qui revient au pays […]

Lire la suite...

24/11/2019 - 1792 : Jean Conan, Trégorrois révolutionnaire

Rescapé d’un naufrage à Terre-Neuve, Jean Conan de Guingamp est enrollé dans l’armée. Dans le récit de sa vie, il nous raconte en détail la tragique journée du 10 Août : Klevet a raemp ar masakr e Pariz, ar brud eus ar c’hanolioù, ar c’hleier a glevemp a son an alarm ha mouez an trompilhoù (Nous entendions […]

Lire la suite...

17/11/2019 - 1787 : Avanturioù Jean Conan : le naufrage de Terre-Neuve

Avanturio Jean Conan (Les aventures de Jean Conan) reste un des récits les plus extraordinaires de la littérature bretonne. En 7054 vers ce Guingampais raconte son épopée de marins, de soldat de la Révolution, de tisserand écrivain. Suite à un chagrin d’amour il embarque à 22 ans à la pêche à la morue à Terre-Neuve […]

Lire la suite...

10/11/2019 - 1914 : le mot « boche » rentre dans le vocabulaire français et breton

Dans l’Ouest-Eclair du 2 septembre 1914 on peut lire : « Les Alboches ne se battent pas bien ». Ce mot pejoratif de l’argot parisien sera abrégé dans les tranchées en Boche et désigne l’ennemi allemand pendant la Grande Guerre. Dans les journaux bilingues, les journalistes bretonnants utilisent au début du conflit : an Allmanted, (Les Allemands), […]

Lire la suite...