Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

1932 : la complainte « Justiz evit Seznec »

La langue bretonne a joué un grand rôle dans l’affaire Seznec, pendant l’instruction mais aussi dans les années trente.

La langue bretonne a joué un grand rôle dans l’affaire Seznec, pendant l’instruction mais aussi dans les années trente.

François Stephan de St-Pol-de-Léon de son nom de barde (Eostik Kreisker),compose une complainte intitulée Justiz evit Seznec (Justice pour Seznec) : Seznec ha Quemeneur a oa daou vignon bras, Met un deiz Quemeneur allaz na zistroas. War Seznec evit gwir e savas an tabud, hag muntrer hep digoll oa kontet d’an dud. (Seznec et Quéméneur étaient deux grands amis, mais un jour, Quéméneur ne revint pas hélas ! Les suspicions tombèrent sur Seznec qui fut présenté comme assassin).

La gwerz reprend la thèse de l’innocence de Seznec que l’intéressé clame haut et fort Seznec er prizon, a lavare bepred oa dinec’h e galon, “Va zamall a rit holl! M’hen tou n’on ket muntrer” (Seznec de sa prison disait qu’il avait la conscience tranquille, “ vous m’accusez tous ! Mais je vous jure je ne suis pas un meurtrier !”).

L’auteur accuse la Justice ne n’avoir pas fait un procès équitable : Testou o doa gwelet Quemeneur, dre ar vro, Warlec’h ma oe kountet, gant ar Justiz, maro, Ar re oa bet galvet, n’oant ket bet kredet, Re-all doa her gwelet, n’oant ket bet galvet. (Des témoins avaient vu Quéméneur vivant après la date supposée de sa mort. Ceux qui le soutenaient n’ont pas été crus et parfois entendus).

Le barde léonard soutient l’une des dix hypothèses de la disparition de Quéméneur : il aurait été tué lors d’une rixe près du manoir qu’il possédait à Plourivo : trouz ha tennoù, redadeg ha safar, Quemeneur, marteze, a gouezhas. Piv a oar ? (Une dispute, des coups de revolver, une poursuite, des clameurs, Quémeneur peut-être fut tué là ? Qui sait ?). L’affaire de Plourivo écartée lors du procès d’assises, aurait dû conduire à une révision. Ce ne fut pas le cas. L’enquête postérieure révéla que les dates des coups de feu ne concordaient pas avec l’agenda de P. Quéméneur.
François Stephan garde cependant foi en la justice : Ni holl, Bretoned mignoned d’ar Justiz, C’hell goulen diganti ma sello mat ha pizh, Ouzh an testenioù oe kinniget dezhi, Ur seurt tra ne c’hellfe nemet he enoriñ. (Nous tous, Bretons amis de la justice, nous pouvons exiger d’elle que tous les témoignages soient pris en compte, ceci ne ferait que l’honorer).

Les récentes fouilles morlaisiennes qui tentent de vérifier l’une des hypothèses de la disparition de P. Quéméneur n’ont pas débouché sur du concret, le mystère restera donc entier.

Pennad orin / Texte original

Justiz evit Seznec

Breman ez euz eiz vloaz e Lez-Varn-Veur Kemper
E oe barnet Seznec tamallet'giz muntrer
D'ar galiou da viken ez eo bet koundaonet
Met du-hont e Kayen eo laouen e spered.

Laouen eo o sonjal e teuio dizale
War hentchou Breiz-Izel, adarre, da vale
An holl a oar breman Seznec a zo divlamm
Hag goulenn a reer holl terri eul lezen-gamm.

Seznec ha Quemeneur, a ioa daou vignoun braz
Met eun deiz Quemeneur, allas ! na zistroaz
War Seznec, evit gwir, e savaz an tabud
Hag muntrer hep digoll, oe kountet gant an dud.

Doue hor banno holl, ha Seznec er prizoun
A lavare bepred oa dinec'h e galon
Lavaret a rea, e goustianz seder
"Va zamal ! a rit hol !" "M'hen ton ! n'oun ket muntrer !"

Testou o doa gwelet Quemeneur, dre ar vro
Warlec'h ma oe kountet, gant ar Justiz, maro
Ar re ioa bel galvet, n'oant ket bet Kredet
Re-all doa her gwelet, n'oant ket bet galvet.

Goulskoude e Traou-Nez, e parrez Plourivo
E maner Quemeneur, en eun nosvez garo
E oe trouz ha tennou, redadeg ha safar
Quemeneur, marteze, a goueaz. Piou a oar ?

Testou ? martoloded hag a oa diskennet
Hed ar ster gant o bag, bag o devoa gwelet
Eun den o tec'hed trumm, hag war e lerc'h daou-all
Eun tenn sec'h da genta ha goudeze eun-all.

Pa oe Seznec e beac'h merdeïdi Plourivo
A ieaz da gounta o gwel, holl war eun dro
D'an archer, d'ar Barner, ha distro en o zi
O c'houstianz e peoc'h e vefchont dizourzi.

Siouaz ! o zesteni a gostez oe lezet
Hag e Traou-Nez morse enklask na oe savet
Seznec oe, el Lez-Varn barnet e berr-amzer
Hep dale d'ar "Guyane" oe kaset ar Merzer.

Epad ma oa du-hont, en itern ar c'hissa
E c'hreg paour, euz santez, a glask na petra-ta
Az digem efler saveteï he Enor
War an douar heptan ? Red eo mervel kentoc'h !

Met ni holl, Bretoned mignoned d'ar Justiz
C'hell goulen diganti ma sello mad ha piz
Ouz an testeniou oe kinniged d'ezi
Eur seurt tra ne c'helfe nemet he enori.

Eur barner kalonek hag eur skrivager braz
A red dre Vreiz-Izel hag zoken pelloc'h c'hoaz
Evit diskouez d'an holl en o bodadegou
Penoaz c'hell ar Justiz n'em drompla awechou.

D'eomp gant fizianz d'ho heul, hag goulennomp d'hon tro
Ma vo ar Justiz eun, ha karet en hor Bro
'Vit Seznec, e diegez, hag ar Justiz gwirion
Savomp-oll hor mouez ! War zao, tud a galon !!!

Troidigezh / Traduction

Justice pour Seznec

Gouzout Muloc'h / Pour aller plus loin

Brezhoneg

Stephan (François), Justiz evit Seznec, in Hor Yezh, N°251, 2007 
Rouz (Bernez), an afer Seneg hag ar brezhoneg, in Ya, miz Du 2014, 
http://yabzh.com/2014/11/an-afer-seneg-hag-ar-brezhoneg-13

Français

Langlois (Denis), Pour en finir avec l'affaire Seznec, La Découverte, 2014.
Vilain (Bertrand), L'affaire Seznec : nouvelles révélations, Ed. Coatquen, 2011.
Rouz(Bernez), L'affaire Quéméneur-Seznec, Enquête sur un mystère, Ed. Apogée, Rennes, 2005.
Seznec (Denis), Nous les Seznec, Robert Laffont, 2009.