Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Trésor de l’Argoat : Le chaos de rochers d’huelgoat par Jakez Riou

Journaliste au courrier du Finistère, Jakez Riou publie chaque semaine un article en breton dans l’hebdomadaire catholique.
Né à Lotei en 1900, il affectionne particulièrement les paysages de l’Argoat qu’il manifiera dans son recueil de nouvelles « Geotenn ar Werc’hez » (L’herbe de la vierge).

 

Pennad orin / Texte original

An Uhelgoad

Kaerderioù ar vro n’o deus amañ ehan ebet ha kaerderioù disheñvel an eil ouzh egile.
War an dorgennoù, e pep tu, rozioù, gwarimier, lanneier ha douaroù gouez, ha penngosoù diskourret, gwariet war ar c’hleuzioù. Amañ emañ bro ar gwez. An derv, ar bev, ar c’helvez, ar gwez pin a gemmesk o delioù hag a varell gant o liv koajoù ar Gelvezeg.
An hent a bign dindan bolz ar c’hourroù. Klevout a reer trouz er pellder evel ur skluz o voudal. Stanket eo an draonienn gant un duchenn gant kerreg ker bras ha tiez bet ruilhet eno da c’hanedigezh ar bed. Etre ar c’herreg-se e lamm en ur eonenniñ, ars ter Arc’hant. 
Kerreg, lakaet hep skoilh da chom, n’ouzer ket penaos war ur garreg all. Ar garreg fistoul a gant tonenn a-bouez hag e c’hell ur paotrig roiñ brall dezhi ; pe berniet unan war egile evel goude un disac’h meur.
Spuret, flouret int pe gant ar glav hag an avel, ha krignet a-hed ar c’hantvejoù. Unan en deus furm ur gador, unan all furm ur fourn un trede furm ur ribod. Uheloc’hig emañ kev an diaoul, teñval ha gleborek, dirioù houarn da ziskenn ennañ.

Anatole le Braz a lavare : « Koajoù Pempont a vije bet ar c’haerañ e Breizh panevet koajoù an Uhelgoat ».

Jakez Riou, Le Courrier du Finistère, 26 janvier 1929


Troidigezh / Traduction

Le Huelgoat

Les beautés du monde se succèdent ici et elles sont toutes différentes les unes des autres. Sur les collines, on voit des champs en pente, des landes et des terres sauvages, des têtards dénudés de leurs branches, empilés sur les talus. Ici c'est le pays des arbres : chênes, bouleaux, noisetiers, pins qui mélangent leurs feuilles dans un tournis multicolore.
Le chemin grimpe sous la voute des arbres. On entend au loin le bruit sourd de l'écluse. La vallée est encombrée par un amas de rochers aussi haut que des maisons, aussi vieux que la création du monde. Entre ces roches la rivière d'Argent roule ses eaux écumantes. Des rochers pêle-mêle, sans logique comme après une explosion majeure. La roche tremblante, qui fait cent tonnes, peut être bougée par un garçonnet.
Ils sont caressés, brossés par la pluie et le vent et rongés par les siècles. L'un ressemble à une chaise, l'autre à un four, l'autre à une baratte. Plus haut on trouve le trou du diable, sombre et humide, qu'on peut atteindre par un escalier en fer.
Anatole le Braz disait : Les bois de Paimpont seraient les plus beaux de Bretagne, si Huelgoat n'existait pas !

Jakez Riou, Le courrier du Finistère, 26 janvier 1929.
Traduction Bernez Rouz

 

Gouzout Muioc’h / Pour aller plus loin

Le Courrier du Finistère, 26 janvier, 1929
http://mnesys-viewer.archives-finistere.fr/accounts/mnesys_cg29/datas/medias/collections/bibliotheque/presse/4MI020/FRAD029_4MI_020_1929_01_05_001_1929_01_26_004.pdf

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jakez_Riou

Drezen (Youenn), E Koun Jakez Riou, Gwalarn, N° 110-111, 1938
http://mnesys-viewer.archives-finistere.fr/accounts/mnesys_cg29/datas/medias/collections/bibliotheque/presse/4MI091/FRAD029_4MI_091_1938_01_001_1938_01_098.pdf