Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

2023 : Colloque sur La Rouerie, héros de l’indépendance américaine et défenseur des libertés bretonnes

C’est le 30 janvier 1793 que décède Charles Armand de la Rouerie, près de Fougères. Le haut breton a marqué de sa fougue militaire le long combat des Américains pour leurs libertés. Il échoua par contre dans la défense des libertés bretonnes dans la tourmente révolutionnaire.

Un colloque sera consacré à ce Général de Georges Washington, samedi prochain à Rennes. La rubrique Wikipedia en breton nous permet d’en savoir plus.

Keloù en deus eus emsavadeg an Amerikaned en trizeg koloni saoz eus an Amerik. E 1777 e kemer plas en ur vatimant amerikan e Naoned. Erru e bae an Delaware eo taget ar vatimant gant ar Saozon. Rankout a ra lammañ en dour ha mont war neuñv. ( Il suit la lutte des Américains des 13 colonies anglaises. Il embarque à Nantes en 1777 dans un navire chargé d’armes. Attaqué par les Anglais dans la baie du Delaware, il débarque à la nage).

Reçu au Congrès Américain, il se voit confié un corps de volontaires et prend le nom de Colonel Armand. Deuet mat eo gant ar jeneral Washington a fizio ennañ ur c’horf-arme savet gant tud a youl-vat. Kemer a ra perzh e emgann Short Hills, kollet gant an Amerikaned met dont a ra a-benn da saveteiñ ur c’hanol, un arm prizius evit an emsavidi, ar pezh a zegas brud vat dezhañ ( Grâce à la confiance de George Washington, commandant des insurgés, il prend part à de nombreuses batailles, notamment celle de Short Hills ou il se fait remarquer en sauvant un canon des mains de l’ennemi, ce qui assure sa notoriété).

Mais il s’aperçoit que les révoltés manque d’argent. Il retourne en France : Dont a ra en dro e miz Eost 1781 gant arc’hant e zomani ha dafar evit sevel ur rejimant. Krouiñ a ra ar c’hentañ rejimant a varc’hegerien eus Arme ar Stadoù Unanet. Kemer a ra perzh e emgann meur Yorktown. Anveet eo da Jeneral a raok kuitaat ar Stadoù Unanet e 1784. ( Il revient en Août 1781 et met en gage son domaine de St Ouen-de-la-Rouerie pour acheter de l’équipement militaire. A son retour il crée le premier régiment de cavalerie de l’Armée Américaine, participe à la bataille décisive de Yorktown et il est nommé général avant de rentrer en France en 1784).

Auréolé de gloire mais ruiné, La Rouerie ne parvient pas à faire valoir ses exploits et rejoindre l’armée du Roi. Il prend alors fait et cause dans la défense des prérogatives du Parlement de Bretagne menacés par un édit royal. Négociateur de la noblesse bretonne à Paris, il est embastillé. Plutôt favorable aux idées libérales du début de la Révolution, il se détourne du mouvement à partir de la nuit du 4 Août 1789 qui marque la fin du régime féodal.

Ne vourr ket tamm ebet eus nosvezh ar 4 a viz Eost lec’h eo bet divizet diskarañ emglev 1532 setu eñ sevel an « association Bretonne » evit difenn gwirioù Breizh. Harp a gav gant Kont an Artois, breur Loeiz XVI, harluet e Koblañs en Alamagn, a zo o prometiñ dezhañ roiñ en dro ar frankizioù o doa ar Vretoned en a-raok. Sevel a ra Ar Roueri ur gwir arme. ( Il ne supporte pas de voir bafouer le traité de 1532 qui unit la Bretagne à la France. Il crée l’Association Bretonne et va chercher le soutien du Comte d’Artois en Allemagne. Il revient avec la promesse que la Bretagne retrouverait son statut).

La Rouerie prépare une levée en masse en Bretagne, alors que les nobles exilés attaquent les Révolutionnaires à l’Est. La bataille de Valmy, gagné par les Républicains en septembre 1792 scelle la destinée de l’Association bretonne. Traqué, malade, La Rouerie meurt près de Fougères fin Janvier 1793.

Pennad orin / Texte original

Troidigezh / Traduction

Gouzout Muioc’h / Pour aller plus loin

Wikipedia breton : Armand Tuffin ar Roueri
Wikipedia français : Charles Armand Tuffin, marquis de la Rouerie
Wikipedia anglais : Charles Armand Tuffin, marquis de la Rouerie
Wikipedia catalan : Armand Charles Tuffin de la Rouërie
Wikipedia arabe : Armand Tuffin de la Rouerie

Bibliographie (In english) :

Georges Washington, Instructions to Colonel Armand, 19 May 1777, National Archives Washington.
J.G. Rosengarten, Colonel Armand, of the Revolutionary war, in The Pennsylvania Magazine of History and Biography, Vol. 22, No. 2 (1898), pp. 234-242, University of Pensylvania Press.
Marc Wilcox, The French cavalryman, 2022
Yorktown Battlefield, Colonel Charles Teffin Armand, 2015
Smith, Paul H., ed. Letters of the Delegates to Congress, 1774–1789. 26 vols. Washington, D.C.: Government Printing Office, 1976–2000.
Stutesman, John H. "Colonel Armand and Washington's Cavalry." New-York Historical Society Quarterly 45 (1961): 5-42.
Tuffin, Armand Charles, Marquis de La Rouërie. "Letters of Colonel Armand." New-York Historical Society Collections (1878): 287-396.
Washington, George. Writings of George Washington. Edited by John C. Fitzpatrick. 39 vols. Washington, D.C.: U.S. Government Printing Office, 1931–1944.

Bibliographie en Français
 
M.G. Le Notre, Le Marquis de la Rouerie et la conjuration bretonne, Revue des deux mondes, 15 avril-1er Mai, 15 mai, 1er Juin, 1898 (En ligne sur Gallica)
Hervé le Bévillon, Colonel Armand, marquis de la Rouerie, Yoran Embanner, 2006.
Ghislaine Juramie, La Rouërie, la Bretagne en révolution, ed Sorlot-Lanore, 238p, 1991.
Christian Bazin, Le marquis de la Rouerie, Perrin, 1990.
Mohrt, Michel. Tombeau de La Rouerie. Paris: Gallimard, 2002.
Jean-Jacques Monnier, Armand Tuffin de la Rouerie, in Le peuple breton, 2019
Job de Roincé, Le colonel Armand, marquis de la Rouerie, ed Lanore, 1974.
Thierry Jigourel, Mankho,  Colonel Armand, de Washington à l'armée des Chouans, Bande dessinée, 2023, 
Gustave Hue, Vie du marquis de la Rouerie, in Infobretagne.com