Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

02/06/2019 - 1974-2019 / Gouel broadel ar brezhoneg : la vitrine de la langue bretonne

La première fête de la langue bretonne, Gouel ar Brezhoneg, s’est tenue à Guingamp il y a 45 ans. Celle de 2019 se déroule le week-end prochain à Langonnet. Ce rendez-vous rituel de la planète brittophone avait été initié par les trois organisations les plus actives dans les années 1970 Skol an emsav (L’école du […]

Lire la suite...

26/08/2018 - Brezhoneg an hañv-le breton de l’été : Le breton fait son cinéma

Le festival de cinéma de Douarnenez (Gouel ar filmoù)est le grand rendez-vous de la création cinématographique en breton. Le thème du festival Pobloù an daou Gongo (les peuples des deux Congo), était l’occasion de comparer avec d’autres pays les difficultés de faire vivre un cinéma en langue minoritaire. Bonne nouvelle, la fiction en breton s’affirme […]

Lire la suite...

02/04/2017 - 1896 L’internationale en breton- Kan Etrebroadel ar vicherourien

L’internationale en breton : Kan etrebroadel ar vicherourien Sur des paroles du communard Eugène Pottier, l’Internationale fut mis en musique par Pierre Degeyter en 1888 et adopté par la 2ème internationale socialiste en 1992. Charles Rolland, barde républicain de Guerlesquin, après avoir traduit la Marseillaise en breton, s’attaqua aussi à l’Internationale qu’il publia en 1896 : […]

Lire la suite...

05/03/2017 - 1921 : Une jeune Folle dans la guerre civile Irlandaise.

L’indépendance irlandaise en 1921 a produit une sorte de fascination chez les écrivains bretonnants de l’entre deux guerre. Le livre emblématique de cette production littéraire, Ar follez yaouank (La jeune folle), a été écrite par une brestoise, Fant Rozec plus connue sous le nom Meavenn. Publiée en 1941 dans la revue Gwalarn, 20 ans après […]

Lire la suite...