Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

04/11/2018 - 1915 : Joseph Le Bras, écrivain, mort au champ d’honneur

Né à Saint-Sauveur, Joseph Le Bras a l’honneur d’être cité au Panthéon parmi les 560 écrivains français tués pendant la grande guerre. Le journal Kroaz ar Vretoned    (La Croix des Bretons)  nous donne les circonstances de sa mort près de Bar-le-Duc : Edo er fozioù pa voe gloazet da vintin an eizh a wengolo, hogen a-boan […]

Lire la suite...

23/07/2017 - 1893 : Avec La Légende de la mort, Anatole Le Bras nous fait pénétrer l’âme bretonne

C’est le livre essentiel pour pénétrer l’âme des Bretons. Anatole Le Braz a recueilli la tradition populaire du XIXème siècle. La Légende de la mort est tout entière consacrée à l’Ankou, le faucheur de la mort ; un grand, un très grand livre fantastique ! Le Braz l’a publié en français d’après ses collectages en breton. Tro […]

Lire la suite...

02/06/2019 - 1974-2019 / Gouel broadel ar brezhoneg : la vitrine de la langue bretonne

La première fête de la langue bretonne, Gouel ar Brezhoneg, s’est tenue à Guingamp il y a 45 ans. Celle de 2019 se déroule le week-end prochain à Langonnet. Ce rendez-vous rituel de la planète brittophone avait été initié par les trois organisations les plus actives dans les années 1970 Skol an emsav (L’école du […]

Lire la suite...

05/05/2019 - 1890 : deiz kentañ a viz Mae, les premiers « premier mai » bretons

Manifester le premier mai est une initiative des syndicats américains à partir de 1886. La deuxième internationale socialiste en 1889 donnera une résonnance mondiale à la revendication de travailler huit heures par jour comme l’évoque le Courrier du Finistère en 1890 : E londrez 150 000 micherour kêr a reas disul un espes prosesion vras dre […]

Lire la suite...

17/02/2019 - 1732 : Le meurtre de Loeiz Ravalleg : quand la gwerz contredit la justice

L’histoire tragique de Loeiz Ravalleg de Langonnet tué par ses amis au retour d’un pardon nous est connue par une gwerz (complainte) dont on connaît 24 versions selon le site kan.bzh. Elle a servi de base à une enquête très poussée de l’ethnologue Donatien Laurent qui a comparé les archives judiciaires de l’époque à la […]

Lire la suite...

30/12/2018 - Ar gourdeizioù : les douze jours qui annoncent le temps de l’année

En ce 30 décembre, nous sommes au cœur de ce que la tradition bretonne appelle les gourdeizioù, c’est àdire littéralement les surjours ou jours supplémentaires. Le premier à avoir noté cette tradition est Grégoire de Rostrenen dans son Dictionnaire breton-françoispublié en 1732 : « La qualité des douze premiers jours de l’an dénote celle des douze […]

Lire la suite...

23/12/2018 - 1936 : Nedeleg er Marok (Noël au Maroc)

En 1936 l’Ouest-Éclair recrée une chronique en langue bretonne baptisée Korn ar Brezhoneg(Le coin du breton). Celui-ci sous la responsabilité de Léon Le Berre est largement ouvert à toutes les contributions. Pour Noël, c’est un léonard, Yves Tillenon, sous son nom de plume Al Louzaouer(Le guérisseur), qui nous fait vivre un Noël au Maroc : Amañ […]

Lire la suite...

25/11/2018 - 1918 : An Arsav-Brezel, (L’armistice)

1562 jours de guerre !,  rappelle le Courrier du Finistère le 16 Novembre 1918. Le chroniqueur Corentin Le Nours s’exclame : Bennozh d’hor soudarded ha d’ho mistri ! Ha bennozh da Zoue ! Echu an drailh ! Setu savet heol ar justis ha deiz ar peoc’h ne zaleo ket da c’houlaouiñ.(Merci à nos soldats et à leurs officiers ! Merci à […]

Lire la suite...

28/10/2018 - 1914 : Sailhomp betek Berlin ! Fonçons sur Berlin !

La guerre 14-18 a dans sa folie meurtrière inspiré beaucoup d’écrits en breton. Nous consacrerons les prochaines chroniques à ces textes, véritable témoins de cette tragédie humaine où 140 000 bretons ont laissé leur vie. A peine la guerre déclarée, les chansonniers bretons rivalisent d’ardeur patriotique. Le plus déterminé est sans doute Charles Rolland de […]

Lire la suite...