Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

30/07/2017 - 1904 : Les mémoires iconoclastes d’un paysan Bas-Breton

Quand Déguignet publie les premières pages de ses célèbres « Mémoires d’un Paysan Bas-Breton », il émaille son récit de termes bretons. Celui qui fut mendiant dans sa jeunesse n’oublie pas, non sans humour, la dure condition des siens : da lein e vez dec’hwitez, da verenn e vez patatez, da verenn vihan des pommes de terre, ha […]

Lire la suite...

18/11/2018 - 1917 : Ar Plouk, poème de J.M. Normand contre la glottophobie dans les tranchées.

Canonnier pendant la guerre, Jean-Marie Normand de Guiclan a publié dans le journal Kroaz ar Vretoned (La Croix des Bretons) un certain nombre de poèmes sur la vie dans les tranchées. L’un d’entre eux s’élève contre le racisme ordinaire qui touche le soldat breton à cause de sa langue, son accent, ses habits. Avant guerre, les […]

Lire la suite...

19/08/2018 - Brezhoneg an hañv – le breton de l’été : Menhir, Dolmen, Cairn, Cromlech

La Bretagne c’est 6000 menhirs, 1000 dolmens, 80 cairns et cromlechs. Ces mots qui désignent les monuments mégalithiques en français fleurent bon la langue bretonne : brudet ez eo Breizh evel bro ar vein-hir, an taolioù-mein, an alezioù korriganed, krommlec’hioù (La Bretagne est connue comme le pays des pierres longues, des tables de pierres, des allées […]

Lire la suite...

08/07/2018 - Brezhoneg an hañv (le breton de l’été) : les noms de lieux Plou -Kêr – Ti

12% des communes bretonnes commencent par Plouou ses variantes Plo, Ple, Ploe, Plu, Pleu. Ils désignent les paroisses primitives d’Armorique. Celles-ci se sont formées à partir du 5 au 7èmesiècle par les immigrés de l’île de Bretagne fuyant les invasions anglo-saxonnes. La plupart des 179 noms en Plou, conservés dans le nom des communes,   sont […]

Lire la suite...

06/05/2018 - 1858 : le Discours en breton de NAPOLEON III

En août 1858, Napoléon III et l’impératrice Eugénie font une visite de douze jours en Bretagne. L’empereur souhaite voir les Bretons tels qu’ils sont. Il ne sera pas décu : à Brest on lui présente « 50 couples de paysans en costume national dansant au son du biniou et de la Bombarde ». A Colpo dans le Morbihan, […]

Lire la suite...

22/04/2018 - 1963 : Anjela Duval chante l’amour de son pays

Anjela Duval, paysanne du Trégor fut révélée au grand public par une émission télé : “les Conteurs“ d’André Voisin en 1971. Elle commença à écrire en breton à cinquante ans, le soir après une dure journée de travail. C’est d’ailleurs le titre de son premier recueil de poésie Kan an Douar(Le chant de la terre) […]

Lire la suite...

14/01/2018 - 1792 : L’almanach révolutionnaire du Père Gérard

Un catéchisme révolutionnaire traduit dans les langues de France A peine proclamée la Constitution de 1791, les plus fervents révolutionnaires créent la Société des amis de la Constitution (Mignouned ar Gonstitucion) pour propager leurs idées parmi les masses paysannes. Collot d’Herbois est chargé d’éditer un almanach sous forme de dialogues entre Michel Gérard, paysan de […]

Lire la suite...

10/09/2017 - 2017 Fañch, l’étonnante histoire d’un prénom devenu breton

Tout commence en 1182 dans la ville d’Assise en Italie. Pietro Bernardone prénomme son fils Giovanni (Yann). Riche marchand, il reçoit beaucoup de Français à la maison et son fils apprend la langue. Voici ce qu’en dit l’un de ses hagiographes Lan Inizan : Yann en doa kement a joa ouzh ar Fransizien e falvezas dezhañ […]

Lire la suite...

27/08/2017 - 1975 Marc’h al lorc’h (Le Cheval d’Orgueil)

Pendant 24 ans, Pierre Jakez Hélias nourrit la chronique bretonne d’Ouest-France par ses Divizoù an amzer gollet (Devis d’un temps perdu). Ces tableaux de la vie rurale du siècle dernier devinrent en 1975 Le Cheval d’Orgueil, (Marc’h al lorc’h), immense succès d’édition. On y retrouve la précision de l’ethnologue, la gouaille du conteur et la […]

Lire la suite...

20/08/2017 - 1972 Youenn Gwernig le poète new-yorkais trilingue

Ébéniste, Youenn Gwernig trouve du travail à New-York en 1957, mais de son Scaër natal aux tours de Manhattan, le choc est rude : Daeroù an eñvor, dizehan war va divjod, N’hell an avel en taol-mañ o skubañ, kizellet int re zon em c’hig (Les larmes du passé, sans arrêt sur mes joues, Le vent cette […]

Lire la suite...