Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

14/10/2018 - 1903: Le mystère du Pater breton de Jérusalem

En pèlerinage en Terre-Sainte en 1901, le Trégorrois Louis Le Clerc découvre dans le cloître du couvent des Carmélites à Jérusalem, le Pater Nosterdécliné en 32 langues dont le breton : C’hwel aze yezh Breizh-Izel, yezh ma bro, penegwir en deus ar brezhoneg an enor da vezañ amañ e-touez ar yezhoù ar muiañ brudet eus ar […]

Lire la suite...

22/04/2018 - 1963 : Anjela Duval chante l’amour de son pays

Anjela Duval, paysanne du Trégor fut révélée au grand public par une émission télé : “les Conteurs“ d’André Voisin en 1971. Elle commença à écrire en breton à cinquante ans, le soir après une dure journée de travail. C’est d’ailleurs le titre de son premier recueil de poésie Kan an Douar(Le chant de la terre) […]

Lire la suite...

08/10/2017 - 1851 : Gwerz Kêr-Is La complainte de la ville d’ys

Le roi Gralon, St Guénolé, le Diable et la princesse dépravée Dahud… Ces personnages vont donner lieu à quantité de récits débridés depuis le romantisme. C’est le chansonnier morlaisien Olivier Souêtre qui va composer en 1851 le « tube » du XIXème siècle : Ar Roue Gralon ha Kêr-Is (Le Roi Gralon et la ville d’Ys). Qui n’a […]

Lire la suite...

01/10/2017 - Le breton du pays de Guérande

8 pluviose an II, une loi exige que l’on nomme des instituteurs de langue française dans toute la Basse-Bretagne. La République utilisait à l’époque le breton dans ses publications officielles : Etablicset e vezo un instituter euz al langaich gallecq ebars en ul loden eus a departamant al loar iselaf a bere an habitanted a barlant […]

Lire la suite...

30/07/2017 - 1904 : Les mémoires iconoclastes d’un paysan Bas-Breton

Quand Déguignet publie les premières pages de ses célèbres « Mémoires d’un Paysan Bas-Breton », il émaille son récit de termes bretons. Celui qui fut mendiant dans sa jeunesse n’oublie pas, non sans humour, la dure condition des siens : da lein e vez dec’hwitez, da verenn e vez patatez, da verenn vihan des pommes de terre, ha […]

Lire la suite...

30/06/2019 - Brezhoneg an hañv/ Le breton de l’été : dictons, légendes et croyances du bord de mer

C’est l’été, nous irons chercher nos trésors au bord de la mer. Et pour commencer cette série estivale, un clin d’œil à mon voisin chroniqueur Daniel Giraudon qui a signé avec Yann Riou un superbe ouvrage : Coquillages et crustacéschez Yoran Embanner. La richissime tradition populaire en breton comme en gallo fait notre bonheur à toutes […]

Lire la suite...

09/06/2019 - 1893 : Al langaj chon : l’argot breton de Pont l’Abbé

Dans un ouvrage consacré aux Bigoudens, Gabriel Puig de Ritalongi nous dévoile en 1894 l’existence d’un argot bigouden.« Pour converser plus à leur aise, les tailleurs, les maçons de Pont l’Abbé, ont composé un argot dans le breton du pays ». Ces deux corporations qui travaillaient sur des chantiers extérieurs ont éprouvé le besoin d’avoir un langage […]

Lire la suite...

19/05/2019 - 1828 : Mil nozvezh hag unan / Les mille et une nuits traduit en breton

Dans les années 1820 la fièvre orientaliste enflamme les romantiques français. Delacroix peint avec force le conflit entre Grecs et Turcs et on republie en huit volumes Les Mille et une Nuits traduit par Antoine Galland. Ces contes, chefs d’œuvres de la littérature arabe séduisent un jeune celtisant léonard, Yves Louis Combeau qui entreprend la […]

Lire la suite...

07/04/2019 - 1913 : BRUG (Bruyères) quand le socialisme libertaire s’exprimait en breton

Quelques mois avant la Grande guerre, le débat politique français se focalise sur la militarisation. Les défenseurs d’un nationalisme guerrier se heurtent aux convictions pacifistes du leader socialiste Jean Jaurès. Celui-ci trouve un allié inattendu dans les campagnes bretonnes. Un professeur de Pontivy, Èmile Masson, crée en janvier 1913 la revue bilingue Brugqui milite contre […]

Lire la suite...

31/03/2019 - 1865 : Léopold de Léséleuc crée Feiz ha Breiz, le premier périodique en breton

Le 4 février 1865, paraît Feiz ha Breiz, kelou a bep bro ha kenteliou war bep tra (Foi et Bretagne, des infos de tous les pays et des préconisations sur chaque chose). Léopold de Léséleuc de Kerouara, vicaire général du diocèse de Quimper et de Léon a réussi a convaincre l’évêque Mgr Sergent du bien fondé […]

Lire la suite...