Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

20/05/2018 - 1623 : La vie de Saint Yves en breton

Canonisé en 1347, quelques années après sa mort, Yves Hélory de Kermaria est devenu le saint patron de la Bretagne, propulsé à ce rang par Charles de Blois comte de Penthièvre, qui plaida sa cause en Avignon et par Jean V qui lui éleva un monument dans la cathédrale de Tréguier. Cette reconnaissance officielle fit […]

Lire la suite...

23/12/2018 - 1936 : Nedeleg er Marok (Noël au Maroc)

En 1936 l’Ouest-Éclair recrée une chronique en langue bretonne baptisée Korn ar Brezhoneg(Le coin du breton). Celui-ci sous la responsabilité de Léon Le Berre est largement ouvert à toutes les contributions. Pour Noël, c’est un léonard, Yves Tillenon, sous son nom de plume Al Louzaouer(Le guérisseur), qui nous fait vivre un Noël au Maroc : Amañ […]

Lire la suite...

14/10/2018 - 1903: Le mystère du Pater breton de Jérusalem

En pèlerinage en Terre-Sainte en 1901, le Trégorrois Louis Le Clerc découvre dans le cloître du couvent des Carmélites à Jérusalem, le Pater Nosterdécliné en 32 langues dont le breton : C’hwel aze yezh Breizh-Izel, yezh ma bro, penegwir en deus ar brezhoneg an enor da vezañ amañ e-touez ar yezhoù ar muiañ brudet eus ar […]

Lire la suite...

22/07/2018 - Brezhoneg an hañv- le breton de l’été : ar pardonioù (Les pardons)

Sur les 6000 chapelles en Bretagne, on compte aujourd’hui environ 1200 pardons actifs. Cette tradition religieuse est née de la pratique des indulgences en contrepartie d’un acte de piété. Cette pratique fut dévoyée au XV ème siècle par certains papes : Ar pab Sixt IV a roas kant devezh pardon da c’hounit da gement hini a […]

Lire la suite...

18/11/2017 - 1505 Le premier cantique breton connu est dédié à Anne de Bretagne

Les souverains bretons avaient coutume de venir prier au pardon du Folgoët, l’un des plus célèbres du duché. Anne de Bretagne ne déroge pas à la tradition ducale. A l’âge de 28 ans, elle règne sur la Bretagne mais elle est aussi reine du royaume de France. Le 19 Août 1505 elle est accueillie dans […]

Lire la suite...

01/10/2017 - Le breton du pays de Guérande

8 pluviose an II, une loi exige que l’on nomme des instituteurs de langue française dans toute la Basse-Bretagne. La République utilisait à l’époque le breton dans ses publications officielles : Etablicset e vezo un instituter euz al langaich gallecq ebars en ul loden eus a departamant al loar iselaf a bere an habitanted a barlant […]

Lire la suite...

09/07/2017 - 1834 : Le premier roman en breton Kastell Keryann-Koatanskour

A l’heure ou Balzac donne au roman français ses bases littéraires, un obscur officier de marine bas-breton s’essaye à son tour au roman de mœurs dans un pays léonard encadré par la noblesse et le clergé. Kastell Keryann-Koatanskour (Le château de Kerjean-Coatanscour) est signé Yves-Marie-Gabriel Laouënan, un trégorrois natif de Loguivy. Il dédie son livre […]

Lire la suite...

09/04/2017 - 1917 : La guerre emporte le grand poète groisillon Yann-Bêr Kalloc’h

Il y a cent ans mourrait le poète Yann-Bêr Kalloc’h dans les tranchées près de St Quentin. Ce fils de pêcheur groisillon est considéré comme le plus grand poète bretonnant du début du XXème siècle. Rendu célèbre par Alan Stivell et Gilles Servat son poème « Me zo ganet e kreiz ar mor » (Je suis né […]

Lire la suite...

05/03/2017 - 1921 : Une jeune Folle dans la guerre civile Irlandaise.

L’indépendance irlandaise en 1921 a produit une sorte de fascination chez les écrivains bretonnants de l’entre deux guerre. Le livre emblématique de cette production littéraire, Ar follez yaouank (La jeune folle), a été écrite par une brestoise, Fant Rozec plus connue sous le nom Meavenn. Publiée en 1941 dans la revue Gwalarn, 20 ans après […]

Lire la suite...