Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

10/06/2018 - 2018 : Mil Hent (Mille chemins) le nouveau CD de Denez

Denez Prigent, ce n’est pas seulement une voie envoûtante,  c’est aussi des textes qui méritent toute notre attention. Imprégné des célèbres complaintes du dernier millénaire, il crée sans relâche de nouvelles mélodies empruntant pour cela Mil Hent(Mille Chemins), c’est le titre de son dernier C.D. Il entame son périple par ce qu’il appelle An hentoù […]

Lire la suite...

16/02/2020 - 1844 : Devises en breton des familles nobles / Gerioù Ardamez

Les devises nobiliaires fleurent bon les temps de la chevalerie. En Bretagne, nombre de familles nobles ont gardé leur devise ; en breton ger ardamez, littéralement mot d’armoirie. Les plus braves ont gardé des slogans militaires comme Araok, Araok (en avant ! en avant !), Ret eo mervel (Il faut mourir) ou bien Gwir ha leal […]

Lire la suite...

07/08/2022 - 1947 : A l’origine des bagadoù, la solidarité interceltique envers les Bretons de la France libre.

Pendant la guerre, la solidarité interceltique a donné lieu à plusieurs grandes manifestations d’aide aux familles de l’association des Bretons de la France libre : Sao Breiz evit ar vro gallek (Debout Bretagne pour la France). Les liens avec l’Écosse continuent après guerre. Le 22 mars 1946, 30 sonneurs de Bodadeg ar Sonerion (Assemblée des […]

Lire la suite...

31/07/2022 - 1923 : La saga en trois volumes du guerrier celte : Sketla Segobrani. Premiere grande fiction romanesque en langue bretonne

Après avoir écrit son livre scientifique Notennoù diwar-benn ar Gelted kozh, (Notes sur les anciens Celtes), Meven Mordiern voulu créer un personnage qui incarnerait toutes les valeurs de la civilisation celtique avant Jesus-Christ. L’auteur utilise toutes les ficelles des auteurs de science fiction : Ur furcher en dije dizoloet e strad bez ur faraon lec’h […]

Lire la suite...

24/07/2022 - Il y a 100 ans Meven Mordiern terminait sa monumentale histoire des anciens celtes.

De 1911 à 1922, Meven Mordiern publie ses Notennoù diwar-benn ar Gelted kozh (Notes sur les anciens celtes) qui se veut un condensé de toutes les recherches européennes sur la question. Meven Mordiern a pour vrai nom René le Roux. D’une famille totalement étrangère à la Bretagne, il s’y installe, se passionne pour la civilisation […]

Lire la suite...

19/06/2022 - 1940 : chant satirique contre Hitler à l’île de Sein

Bien avant le 18 juin 1940, les Sénans se sont mobilisés contre les visées d’Hitler. Dès septembre 39 ils défilaient sur les quais d’Audierne en chantant la Marseillaise. Sur l’île on composa un chant que les îliens entonnèrent pendant toute la guerre à la barbe des occupants. Teñvalaet ez eo ar goabrenn, A bep tu […]

Lire la suite...

15/05/2022 - Yves Helory (Sant erwan), patron des avocats et des hommes de lois.

Yves Hélory fut juge ecclesiastique à Rennes puis à Tréguier entre 1280 et 1303. Sa probité le fit remarquer par l’église qui le canonisa en 1347. Devenu saint sa renommée se propage à travers toute l’Europe dans les universités de droit : Prague, Vienne, Cologne, Salamanque, Gand, 18 universités se mettent sous son patronage. En […]

Lire la suite...

24/04/2022 - L’herbe d’oubli (ar saouzanenn) : la plante diabolique des traditions bretonnes

Le mot est connu en vieux breton sous la forme soudan (égarement, hébétude), qui évolue en saouzan en 1500 où on lui donne comme synonyme dihenchañ (perdre son chemin). La première description se trouve dans le dictionnaire de Grégoire de Rostrenen en 1732. Il la définit physiquement comme « une plante rampante qui ressemble à de […]

Lire la suite...

27/03/2022 - 1774 : Un traité bilingue sur les accouchements, pour les sage-femmes de Morlaix

Nommé chirurgien à l’hôpital de Morlaix en 1759, l’Angevin Bouestard de Latouche s’aperçut très vite de la mortalité infantile désastreuse due au manque de formation des sages-femmes. Pour y remédier il créa une école en 1773 et publia l’année suivante une traduction bretonne des Instructions succintes sur les accouchements de Joseph Raulin. Eürus en em […]

Lire la suite...