Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

14/07/2019 - Châteaux de sable contre marée montante à Locquirec par Fañch al Lae

Né à Locquirec en 1859, Fañch al Lae, bénéficia de l’ascenceur social de l’école Laïque pour devenir professeur de lettres à Pontivy.  Il écrit son oeuvre maitresse, le roman Bilzig en 1923-1924. Il y raconte son enfance de coureur de grèves. Il fut maire de Locquirec de 1925 à 1935.

Lire la suite...

10/09/2017 - 2017 Fañch, l’étonnante histoire d’un prénom devenu breton

Tout commence en 1182 dans la ville d’Assise en Italie. Pietro Bernardone prénomme son fils Giovanni (Yann). Riche marchand, il reçoit beaucoup de Français à la maison et son fils apprend la langue. Voici ce qu’en dit l’un de ses hagiographes Lan Inizan : Yann en doa kement a joa ouzh ar Fransizien e falvezas dezhañ […]

Lire la suite...

04/09/2017 - 2017 : L’affaire Fañch : tout comprendre sur le « tiltre » français et le « tildenn » breton

Le refus du procureur de la République de Quimper de valider la graphie du prénom Fañch donné à un enfant né le 11 mai dernier à Rosporden est basé sur une circulaire en date du 23 juillet 2014 [1]émanant du ministère de la Justice. Celle-ci, rappelant que le français est la langue de l’administration, précise les signes […]

Lire la suite...

08/09/2019 - 1984 : Martial Ménard publie le premier dictionnaire breton pour les enfants

Au début des années 80, les classes bilingues se multiplient en Bretagne. Le besoin de matériaux pédagogiques mais aussi de livres pour enfants se fait cruellement sentir. Fort de son expérience d’enseignant, Martial Ménard relève le défi et crée une maison d’édition spécialement dédiée à la jeunesse. Le premier livre, avec la complicité des instituteurs […]

Lire la suite...

25/08/2019 - 2019 : Le drame des réfugiés dans la poésie bretonne

Quelle bonne idée ! Pour la première fois un florilège des poètes des langues de France est mis en lumière dans une anthologie bilingue. Dix plumes bretonnes rentrent en résonnance avec leurs homologues alsaciennes, basques, catalanes, corses et occitanes. « Toute langue non conforme à la langue dominante est une terre de liberté » écrit le préfacier J.P. […]

Lire la suite...

26/05/2019 - 1250 : Les racines galloises de la complainte de skolan

Ma zo ur werz a oa tost da galon Yann-Fañch Kemener eo Gwerz Skolan (S’il y a une complainte qu’aimait particulièrement Y-F Kemener c’est bien celle de Skolan) écrit Herve Bihan dans le dernier numéro de la revue de linguistique ‘Hor Yezh (Notre langue). En guise d’hommage au chanteur il nous donne plusieurs versions de la […]

Lire la suite...

27/01/2019 - 1958 : L’expérience de bilinguisme scolaire à Glomel

En 1958, l’association laïque Ar Falz (La faucille) organise un concours  de rédaction en breton dans les écoles publiques. 34 écoles y participent sur le thème « Al loen kollet » (L’animal perdu). Une école se distingue particulièrement en envoyant 47 copies à ce concours, c’est celle de Glomel près de Rostrenen. Les élèves de cette école […]

Lire la suite...

23/09/2018 - 1837 : Le Bas-Breton Jacques Daniel ferraille contre l’Académie française

La Bretagne a aussi son Jacques Daniel célèbre ! Cet érudit de Plomelin, près de Quimper, professeur de droit à Rennes, publie en 1837 ses « Leçons de français à l’usage de l’Académie française par un Bas-Breton de Kergoap, Finistère ». Kergoap signifie « le village de la moquerie » et il ne s’en prive pas. Il estime que le Dictionnaire […]

Lire la suite...

18/03/2018 - 1622 : Le Stabat Mater breton

Composé en latin au XIIIème siècle, le Stabat Mater Dolorosa (Debout Mère douloureuse) est un des chants les plus célèbres de la liturgie religieuse. Soutenu par le Pape Boniface IX, il se répandit rapidement dans la chrétienté : Pab Bonifas en deus aotreet seizh bloaz a bardon da neb a lavaro Stabat Mater dolorosa ouzh pridiri […]

Lire la suite...

18/02/2018 - 1925 : Bilzig l’un des plus beaux romans maritimes breton

Fañch al Lae, professeur à Pontivy puis maire de Locquirec de 1928 à 1936 nous a laissé un roman autobiographique sur son enfance miséreuse à Locquirec. Sa mère veuve et ses 4 enfants vivaient du fruit de la grève : mont a raent d’an aod, da vigorneta, da goukousa, da veskla ha pa vez mareoù bras […]

Lire la suite...