Le Trésor du breton écrit Teñzor ar brezhoneg skrivet
Ce blog s'inscrit en complément de la Chronique Brezhoneg : trésor du breton écrit publiée dans Ouest-France dimanche. Vous y trouverez les textes intégrals et leurs traductions ainsi que des éléments de bibliographie et des liens internet pour en savoir plus. Amzer ar brezhoneg skrivet a ya eus ar bloaz 800 betek vremañ. Kavout a reoc'h amañ ar pennadoù en o hed hag o zroidigezh ha war an dro un tamm levrlennadurezh hag al liammoù internet da vont pelloc'h ganti ma peus c'hoant.

Résultat de recherche

15/07/2018 - Brezhoneg an hañv (Le breton de l’été) : Gouelioù ha festoù

Ce week-end commence l’été des grands festivals en Bretagne avec le Kann al loar  (Clair de lune) à Landerneau et le Gouel ar vroderezed(Festival des brodeuses) à Pont l’Abbé. Dans le florilège des affiches sur nos murs vous relèverez certainement le mot Gouelqui signifie fête en breton.  L’origine est religieuse : Gouel Pask, Gouel Nedeleg, Gouel […]

Lire la suite...

20/10/2019 - 1710 : Le premier livre en breton vannetais par Per Barisy, recteur de Lignol.

L’impressionante anthologie de la littérature vannetaise, Torkad, récemment publié aux éditions Al Lanv, nous révèle l’identité du premier écrivain connu de l’évêché de Vannes. Il s’agit de Pierre Barisy, recteur de Lignol. On ne connait son ouvrage que par le manuscrit annoté conservé à la Médiathèque de Quimper. A l’image de son titre Cantiqueu spirituel […]

Lire la suite...

13/10/2019 - 1838 : Prosper Proux, l’enfant terrible de la poésie bretonne

Quand Prosper Proux, percepteur à Guerlesquin, publie en 1838 un  recueil de chants Kanaouennoù graet gant ur c’hernevad (Chants composés par un Cornouaillais), l’homme a déjà une réputation sulfureuse dans le bourg. Son premier chant s’intitule Ar merc’hetaer, graet gant un den a vicher (Le coureur de jupons écrit par quelqu’un qui s’y connait). On imagine les […]

Lire la suite...

27/01/2019 - 1958 : L’expérience de bilinguisme scolaire à Glomel

En 1958, l’association laïque Ar Falz (La faucille) organise un concours  de rédaction en breton dans les écoles publiques. 34 écoles y participent sur le thème « Al loen kollet » (L’animal perdu). Une école se distingue particulièrement en envoyant 47 copies à ce concours, c’est celle de Glomel près de Rostrenen. Les élèves de cette école […]

Lire la suite...